Vous êtes ici:   accueil  / tests  / La leçon de musique de Jean-François Zygel


La leçon de musique de Jean-François Zygel

Écrit le : Vendredi 14 Dcembre 2007

En un mot :
- Séances de découverte d'une œuvre de Mozart
- Une fois par mois jusqu'au 5 juin,
- 9 euros l'entrée,
- A la mairie du 20eme, Paris
- Plus d'infos : http://www.mair...portlet_id=1917



Affiche de 'la leçon de musique'
Hier soir je suis allé voir "la leçon de musique", une animation présentée par Jean-François Zygel, à la mairie du 20eme arrondissement. Ce fut pas mal intéressant smiley: sourire Je n'avais lu qu'en diagonale la description de la soirée sur le site internet, du coup je ne savais pas qui était Jean-François Zygel.

En fait, Zygel c'est "vu à la TV" : Il présente "la boite à musique", sur france 2 : http://programm...22787574-fr.php (ils font notamment une émission spéciale noël, le 21 décembre, faudra que je regarde ça)

Au départ j'étais un peu perdu dans tous ces termes techniques : temps, mesure, thème... Je suppose que ça doit faire la même chose aux gens quand je parle d'informatique. ^^

Je savais que les œuvres de musiques classiques étaient très structurées, j'ignorais que c'était à ce point là !

Si j'ai bien suivi, le Quintette avec clarinette est composée de plusieurs mouvements, le premier étant une ouverture, où l'on présente 4 thèmes musicaux, de différentes façons. Il est suivi d'une phase de développement, où les thèmes sont plus élaborés, puis d'un menuet, qu'on appelle un trio en fait, puis d'un second trio, pour finir sur une phase de variations : un thème suivi de 6 variations, plus ou moins rapides, enjouées, et sur différents instruments... et chaque mouvement peut être davantage décomposé ... ^^;

Gag: une partition hypercomplexe


Ça devrait plaire à n'importe quel geek/autiste, ce genre de structure, de répétitions et de variations; je comprend mieux pourquoi Hofstadter, dans son livre Gödel, Escher, Bach (lien wikipedia, lien amazon.fr), parle autant de musique.

Et pourtant, je crois que je n'ai aucune "oreille musicale", c'est effrayant. En règle générale, j'ai beaucoup de mal à me "concentrer" sur de la musique, mon esprit divague à une vitesse... C'est peut être dû au fait qu'habituellement, j'écoute de la musique en faisant autre chose. Ensuite, j'étais bien incapable de différentier certaines choses, ou passages, que Jean-François Zygel indiquait :
* "ici, on ré-entend le premier thème"
* moi, intérieurement : "ah ? y'avait un premier thème ?"

Je suppose que je n'écoute pas assez souvent de musique classique. :|
manu