Vous êtes ici:   accueil  / blog  / Nicotine, mon amour.


Nicotine, mon amour.

Lundi 13 Août 2007
En ce moment, j'écoute : DJ TiĂ«sto - Traffic (lien amazon.fr)
ArrĂȘtez de fumer, qu'ils disaient !

Et bien m'y voilĂ . D'un coup d'un seul, en revenant de vacances, me voila pris d'une furieuse envie de... ne plus ĂȘtre essoufflĂ© aprĂšs avoir montĂ© les marches du mĂ©tro (quatre Ă  quatre, mais quand mĂȘme !), ne plus avoir les mains qui sentent le cendrier; ne plus avoir des crises de toux intenses le soir ou le matin.

Ma méthode ? la vo-lon-té (nan je déconne). J'en avais tout simplement marre de la cigarette, ou plutÎt de ses conséquences. Ainsi, quand je sens le début du commencement d'une envie de cigarette, je me concentre sur ces effets négatifs. Pour le moment, ça marche plutÎt bien, ça ne me manque pas du tout.

Ce qui est agrĂ©able, et qui aide Ă  arrĂȘter, est que l'on ressent des effets positifs trĂšs rapidement ; D'ailleurs, on trouve un peu partout, des "chronologies" de l'arrĂȘt du tabac, du genre :

* AprÚs moins de 48 heures, Vos sens de l'odorat et du goût commencent à s'améliorer;
* AprÚs moins de 72 heures, Vos tubes bronchiques se détendent et rendent la respiration plus facile, La capacité de vos poumons augmente;
* AprÚs moins de 6 mois, Vos symptÎmes de toux, de congestion nasale, de fatigue et de souffle court s'atténuent

Et ainsi de suite ...

Et effectivement, la situation s'amĂ©liore rapidement aprĂšs la derniĂšre cigarette. En moins d'une semaine, j'avais dĂ©jĂ  l'impression d'avoir beaucoup plus de souffle et d'Ă©nergie. (Je me dis tout de mĂȘme qu'il faudra que je fasse gaffe Ă  la rechute, quand les avantages ne seront plus aussi Ă©vidents !)

Plein de cigarettes.
Ma consommation quotidienne, avant que je n'arrĂȘte


MAIS,

voilĂ  quelques jours qu'il m'arrive des choses Ă©tranges : j'ai des crises de toux trĂšs dĂ©sagrĂ©ables (c'est bien la peine d'arrĂȘter de fumer !), et surtout je dors trĂšs mal et trĂšs peu, me rĂ©veillant 2 Ă  4 fois par nuit...

AprĂšs avoir pensĂ© que ces symptĂŽmes Ă©taient dus Ă  un coup de froid, j'ai fini par chercher sur le net, et j'ai trouvĂ© quelque chose d'intĂ©ressant ; sorte de compagnon de la liste des bienfaits : la liste des effets nĂ©gatifs provoquĂ©s par l'arrĂȘt d'absorption de nicotine ^^ : http://www.jarr....qc.ca/sevrage/ , oĂč l'on dĂ©couvre des effets beaucoup moins sympathiques, tels que des Ă©tourdissements, des insomnies, des toux ("Le systĂšme respiratoire se purifie en rejetant le surplus de mucus produit pour retenir les particules de goudron et autres produits chimiques accumulĂ©s depuis que vous fumez."), etc.

Je suis content d'avoir trouvĂ© ça, d'abord parce que j'aime bien avoir toutes les informations, et pas seulement "fumer c'est mal, arrĂȘter ça Ă  plein d'avantages, qui apparaissent de suite". Par ailleurs, ça me permet de mieux comprendre ce qui m'arrive, notamment les toux et insomnies.

Une petite remarque pourtant. Oh, trois fois rien, une réflexion, comme ça en passant. Sur le site de tabac-info-service, à la page qui traite spécifiquement des problÚmes de sommeil (http://www.taba...s_sommeil_1.php ), on peut lire :

il est frĂ©quent d'avoir des problĂšmes de sommeil : on ne dort pas bien, on se rĂ©veille au cours de la nuit ou au contraire on fait des rĂȘves incroyables Ă©rotiques, violents ou hyper rĂ©alistes. Il est vrai que les troubles du sommeil font partie des signes de sevrage.



Et lĂ , je m'insurge : Je n'ai eu aucun rĂȘve incroyable[ment?] Ă©rotique, ni hyperrĂ©aliste, ni violent ! Me suis fait avoir sur ce coup-lĂ . smiley: triste

Information complémentaire

J'avais lu, il y a quelques temps, le livre d'alan Carr "La Méthode simple pour en finir avec la cigarette". Je suppose que le livre à aidé, mais je ne sais pas à quel point. Si j'ai le courage j'écrirai une note sur ce livre, dans la section "tests".

Vous pouvez jeter un coup d'œil Ă  ce livre ici : http://www.amaz...42/blogamanu-21
manu