Vous êtes ici:   accueil  / blog  / Week End d'Intégration


Week End d'Intégration

Lundi 23 Octobre 2006
En ce moment, j'écoute : Amon Tobin - Four Ton Mantis
Non, mais sérieusement, c'est quoi ce truc ?
Non, mais sérieusement, c'est quoi ce truc ?
Je continue les week-ends de fête/voyage à travers la France.

Ce coup-ci, j'ai participé au "week end d'integration", organisé par mon école. Mon ancienne école, pour être tout à fait exact. En effet, même si je n'ai pas encore mon diplôme (il me reste la soutenance de mon mémoire à présenter), les cours sont bel et bien terminés pour moi, et je suis rentré dans la vie active.

Histoire de finir en beauté, et parce que je connais des gens qui sont encore étudiants dans cette école, je décidais, avec trois autres "anciens" de me joindre au voyage. Ayant été membre du BDE plusieures (deux) années de suite, j'ai trouvé assez relaxant de participer à un WEI en n'ayant absolument rien à organiser ou à surveiller smiley: sourire.

Départ de Paris, en bus, le vendredi soir. Nous nous retrouvons à l'école, en prenant bien soin de ne pas faire trop de bruit dans la rue ; l'année dernière, un voisin un peu soupe au lait nous a lancé une bouteille en verre du haut de son quatrième étage... Belle mentalité. Heureusement, aucun incident de ce genre ne fut à déplorer cette année.

Passons rapidement sur quatre heures de bus, remplies de jeux, de chansons paillardes, de gages et d'épreuves pour les bizuts... (Je rappelle que le bizutage est puni par la loi, et ce qu'on appelle "bizutage", ici, ressemble plutôt à des petits jeux débiles pour s'amuser.. On a décidé de laisser tomber le côté humiliations / sévices corporels et psychologiques (cette année)).

Arrivé sur place, ce qui frappe de prime abord est l'architecture des lieux, hilarante (voir photo). On nous avait promis un "brunch" (chouette !), mais ce que je ne savais pas, ce que ça voulait dire "du lait, des céréales ET du taboulé sur le même buffet". D'un autre côté, on n'est pas venu pour la bouffe, hein.

Ellipse : plusieures heures de jeux, de sport, et d'activités diverses en plein air + à boire. Bien sympa tout ça, on n'a même pas eu de mec à amener à l'hôpital, ce coup-ci.. Ah et la mer, c'est beau. Surtout la nuit. J'ai vu les étoiles, ça faisait longtemps.

Petit passage fun en fin de soirée, où nous (les "anciens") avons croisé un groupe de "nouveaux", qui nous ont dit, en gros, "ah c'est vous les anciens ? On était chargés de vous soûler, haha". Le seul hic, c'est qu'on ne les avait pas vus de la soirée, ces gars-là.. Je ne vois que deux possibilités :
  • "Heu.. Vous êtes qui ? On ne vous a pas vu de la soirée.. Vous êtes mignons, les petits, mais on est capables de se soûler tout seuls, thankyouverymuch". "Farpaitement!"
  • Ou alors... Mais cette hypothèse-là m'effraie : ces jeunes étaient si discrets que nous ne les avons pas vus.. Toujours tapis dans l'ombre, cachés dans la foule, ils attendaient chaque moment d'inattention de notre part, pour ajouter une dose d'alcool à notre verre. De véritables ninja de la boisson...


Galerie photo

T-shirt rose pour les Parisiens.
T-shirt rose pour les Parisiens.
.
Un prétendu brunch
Un prétendu brunch
...faut ce qu'il faut ^^;
...faut ce qu'il faut ^^;
Des activités gonflantes
Des activités gonflantes
Paysage onirique.
Paysage onirique.
L'exode.
L'exode.
Boum Shack Tagada Tsoin Tsoin
Boum Shack Tagada Tsoin Tsoin
Aucun alcoolique n'a été blessé lors de la réalisation de cette photo.
Aucun alcoolique n'a été blessé lors de la réalisation de cette photo.
La dure réalité du matin.
La dure réalité du matin.


Au final

C'était bien, je n'ai pas bu au point de me sentir mal ; juste au point de tenir des discussions avec des objets inanimés.
manu